Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de dikrislam
  • Le blog de dikrislam
  • : Ce site regroupe un ensembe de rappels et expliquations concernant l' ISLAM et démontre que l' ISLAM est une religion de PAIX
  • Contact

Recherche

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:27

L'amour en Allâh (Al-hubb fî-l-lâh)

Que signifie l'amour en Allâh [subhânahu wa ta'âlâ] ?

Al-Imâmu-N-Nawâwî [rahimahu-l-lâh] a dit en commentaire sur la partie du hadîth qudûsî suivant :

"(... Mon amour est dûe à ceux qui s'aiment en Moi.../ ... وجبت محبتي للمتحابين في ...)"

(Rapporté par At-Tirmidhî) :

« ... Ceux qui s'aiment en l'obéissance d'Allâh le Très-haut et dans l'aide au bien et à la piété non pas dans un but (dessein/ghard) mondain.

Leur amour s'expire par ce but [mondain]. [Quant à] l'amour d'Allâh elle demeure car il est le Vivant qui ne meurt pas. Et l'amour pour des buts mondains s'interrompe (tôt ou tard) et les compagnons (amis) au Jour de la Résurrection seront ennemis [les uns les autres] comme l'a dit le Très-haut : (En ce jour, les compagnons (amis) seront ennemis les uns les autres sauf les pieux) ... »

De quelle façon l'amour d'une personne se répand parmi les gens ?

-D'après Abû Hurayrah [radiya-l-lâhu 'anhu] : L'Envoyé d'Allâh [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] a dit :

« Lorsqu'Allâh aime [1] quelqu'un, Il appelle Djibrîl ['alayhi-s-salâ] et lui dit : (J'aime untel aime-le aussi.). Et alors Djibrîl l'aime puis il s'écrie dans le ciel : « Allâh aime untel, aimez-le. » Et les habitants du ciel l'aiment. On impose ensuite son affection à la terre. Lorsqu' Allâh hait quelqu'un, Il appelle Djibrîl et lui dit : (Je hais untel, hais-le aussi.). Et alors Djibrîl le hait, puis il s'écrie dans le ciel : (Allâh hait untel, haïssez-le.). Et les habitants du ciel l'haïssent. On impose ensuite sa haine à la terre. »
(Rapporté par Al-Bukhârî n°3209 et 4040. Rapporté aussi par : Muslim, At-Tirmidhî et l'Imâm Mâlik).

[1] Al-Imâmu-N-Nawâwî [rahimahu-l-lâh] en commentaire à dit : « Les savants ont dit :

L'amour d'Allâh le Très-haut à Son serviteur [signifie] Son vouloir du bien à l'homme, la bonne direction, les biens qu'Il lui accorde, Sa miséricorde. Quant à Sa haine, elle est Sa volonté de le châtier, le malheur et ainsi de suite.

Quant à l'amour de Djibrîl et des anges (qui sont les habitants du ciel), il comporte deux aspects : Le premier : Leur demande [à Allâh] du pardon, leur éloge et leur invocation, en faveur [de cet homme].

Le deuxième : Quant à leur amour, en apparence (visiblement, en évidence, manifestement) est ce qui est connu chez les créatures. [C'est-à-dire :] Avoir le cœur penché vers lui, et le désir de sa rencontre, et la cause de l'amour qui lui est porté, [est la conséquence] de son obéissance envers Allâh le Très-haut [alors Allâh] l'a aimé. « ... on impose ensuite son affection à la terre... », c'est-à-dire que son amour sera introduit dans les coeurs des gens. Et leur consentement à son égard. Les coeurs pencheront vers lui et ils l'agrééront. »

Ceux qu'on aime en prirorité.

-D'après Anas [radiya-l-lâhu 'anhu] : L'Envoyé d'Allâh [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] a dit :

« Trois vertus, celui qui les possède goûtera à la douceur de la foi : Aimer Allah et Son Messager plus que tout le reste, aimer quelqu'un et ne l'aimer qu'en vue d'Allah, répugner à retourner apostat comme on répugne d'être précipité dans le Feu [de l'Enfer]. »

(Rapporté par Al-Bukhârî n°16 et 6941. Rapporté par Muslim également).

-D'après Al-Barâ- [radiya-l-lâhu 'anhu] : J'ai entendu le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa sallam] dire :

"Il n' a que le croyant qui aime les Ansâr (compagnons) ; Et l'hypocrite seul les hait... Celui qui les aime Allâh l'aimera et celui qui les hait Allâh le haïra."

(Al-Bukhârî, n°3783).

Et à propos des Ansâr et des Muhâdjirîn : D'après Anas Ibn Mâlik [radiya-l-lâhu 'anhu] : "Le Messager d'Allâh [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa sallam] a dit :

"Il n'y a de [vraie] vie que celle de l'Au-delà ; Accorde du bien aux Ansâr et Muhâdjir.""
(Al-Bukhârî, n°3795. Dans une autre version, il dit : "... accorde [Ton] pardon aux Ansâr et Muhâdjir." Idem, n°3797).

De l'incitation à s'aimer en Allâh [subhânahu wa ta'âlâ].

-D'après Abû Hurayrah [radiya-l-lâhu 'anhu] : L'Envoyé d'Allâh [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] a dit :

« Par Celui qui détient mon, âme en Sa main, vous n'entrerez pas au Paradis jusqu'à ce que vous coyez et vous ne croirez pas jusqu'à ce que vous vous aimez. Ne voulez-vous pas que je vous informe (indique) d'une chose, que si vous la mettez en pratique, vous vous aimerez ? Enoncez le salut [à voix haute] entre-vous."
(Rapporté par Muslim. Riyâdu-s-sâlihîn vérifié n°383).

Du mérite de ceux qui s'aiment en Allâh [subhânahu wa ta'âlâ].

-Dans le hadîth rapporté par Al-Bukhârî (1423, 6479, 660 et 6806) et Muslim d'après Abû Hurayrah [radiya-l-lâhu 'anhu] le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] nous informe qu'il y a sept catégories de personnes qui seront protégés de l'ombre d'Allâh [subhânahu wa ta'âlâ] le jour où il n'y aura d'autre ombre que la Sienne. Quant aux différentes catégories, elles sont suivantes :

Un imâm équitable,
un jeune homme qui a grandi dans l'adoration d'Allâh [subhânahu wa ta'âlâ] ,
un homme dont le cœur est attaché à la mosquée,
deux hommes qui s'aiment en Allâh rien que Son amour ne les réunit ou les sépare,
un homme qu'une femme de haut rang et d'une beauté le convie à l'adultère, il lui répond : «Je crains Allâh.»,
un homme qui fait l'aumône de sa main droite de sorte que sa main gauche ne le sache pas,
et un homme qui fond en larmes en mentionnant Allâh dans sa solitude.


-D'après Abû Mûsâ Al-Ach'arî [radiya-l-lâhu 'anhu] : Le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] a dit :

« L'homme sera avec ceux qu'il a aimés [au jour de la résurrection]. »
(Al-Bukhârî et Muslim : Riyâdu-s-sâlihîn vérifié n°372 et 374).

-D'après Abû Hurayrah [radiya-l-lâhu 'anhu] : Le Messager d'Allâh [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] a dit :

« Allâh le Très-haut dira au jour de la résurrection : (Où sont ceux qui s'aiment en Ma majesté ? Aujourd'hui, Je les protègerai de Mon ombre où il n'y a d'autre ombre que la Mienne.) »
(Muslim : Riyâdu-s-sâlihîn vérifié n°382).

-Et dans le hadîth rapporté par At-Tirmidhî qui a dit qu'il est hasan-sahîh, d'après Mu'âdh [radiya-l-lâhu 'anhu] : J'ai entendu le Messager d'Allâh [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] dire :

« Allâh à Lui la puissance et la gloire a dit : (Ceux qui s'aiment en Ma majesté auront des chaires (manâbir : Tribune) en lumières que leur envieront les Prophètes et les martyrs.) »
(Riyâdu-s-sâlihîn vérifié n°386).

-D'après Abû Hurayrah [radiya-l-lâhu 'anhu] : "Le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] a dit :

« Un homme est allé rendre visite à son frère (en religion) dans autre un village. Allâh lui a envoyé un ange sur sa route (chemin, sentier). « Où vas-tu ? Lui demanda [l'ange]. « Visiter mon frère en ce village. » Répondit [l'homme]. « T'a-t-il rendu un bienfait que tu veux le garder ? « Non, [mais] je l'aime en Allâh à lui la puissance et la gloire. » [Alors l'ange lui] dit : « Je suis l'envoyé d'Allâh [pour te dire] qu'Allâh t'a aimé comme tu as aimé [ton frère]. » »
(Muslim. Al-ahâdîthu-l-qudûsîyyah n°85).

Par quel moyen, acquérir l'amour d'Allâh [subhânahu wa ta'âlâ] et de ses frères ?

Allâh [subhânahu wa ta'âlâ] a dit :
"Dis : « Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
(Sourate 3 - Verset 31).

-D'après Abû-l-'Abbâs Sahl Ibn Sa'd As-Sâ'idî [radiya-l-lâhu 'anhu] : Un homme vint trouver le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] et lui dit :

« Ô Messager d'Allâh ! Indique-moi une œuvre que si je l'accomplis, Allâh m'aimera, ainsi que les gens.»
Il répondit :
« Méprise ce bas-monde, Allâh t'aimera, et méprise ce que les hommes possèdent, ils t'aimeront. »
(Hadîth hasan, rapporté par Ibn Mâdjah et d'autres, avec une chaîne de transmission hasan. Al-arba'în n°31).

Du fait de dire à son frère :
" uhibbuk fî-l-lâh"
"Je t'aime en Allâh"
et ce que l'on doit lui dire.

-D'après Al-Miqdâd Ibn Ma'd Yakrib [radiya-l-lâhu 'anhu] : Le Prophète [sallâ-l-lâhu 'alayhi wa-s-sallam] a dit :
« Lorsque l'homme aime son frère (en religion) qu'il lui fasse savoir qu'il l'aime. »
(Rapporté par Abû Dâwud et At-Trirmidhî qui dit qu'il est*hasan. Riyâdu-s-sâlihîn vérifié n°388)

-Voir également le hadîth n° 389 rapporté par Abû Dâwûd et An-Nisâ î avec une chaîne authentique lorsque le Prophète (salla Allah 3alayhi wasalam) annonça à Mu'âd qu'il l'aimait.

-Tu te dois de répondre à celui qui a exprimé son amour pour toi, ceci :

"ahabbaka-l-ladhî ahbabtanî lahu "
"Qu'Il (Allâh) t'aime, Celui pour qui, tu m'as aimé. "

(Rapporté par Abû Dâwud 4/333 et Chaykh Al-Albânî [rahimahu-l-lâh] a affirmé sa fiabilité. Hisnu-l-muslim (l'original aux éditions Anas) n°200).

Partager cet article

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article

commentaires