Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de dikrislam
  • Le blog de dikrislam
  • : Ce site regroupe un ensembe de rappels et expliquations concernant l' ISLAM et démontre que l' ISLAM est une religion de PAIX
  • Contact

Recherche

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 16:51
'Amr Ibn Salama (radi Allah 3ane3ou) rapporta : Le Prophète (salla Allah 3alayhi wasalam) rapporta : 

Nous nous trouvions auprès d' une source d' eau, un lieu qui servait de passage pour les gens, les caravanes passaient devant nous. Nous leur demandâmes : "Que se passe t' il avec ces gens, qu' a t' il cet homme ?"

On nous répondit : "Il prétend être envoyé par Allah (en tant que Messager) et qu' il a reçu des révélations divines ; ils nous récitaient les paroles révélées. J' appris ces révélations par coeur et sentis que ces paroles furent inculquées dans ma poitrine. Les Arabes n' entrèrent pas encore en Islam jusqu' à la conquête de Makka.

Ils disaient : "Laissez le et les siens de Qoraych : "S' il prend le dessus sur eux, il est alors un véritable prophète"

Après la conquête de Makka, les tribus se précipitèrent à entrer en Islam et mon père fit de même suivi des autres membres de la tribu.

Quand mon père retourna à la tribu, il dit = "Par Allah ! je suis revenu à vous de chez un vrai prophète.

Le Prophète (salla ALlah 3alayhi wasalam) dit : "Faites une telle et telle prière à tel et tel temps et quand l' heure de la prière arrive que quelqu' un parmi vous appelle à la prière ; celui parmi vous qui connaît le plus le Coran dirige la prière"

Ils cherchèrent alors une personne qui connaissait le Coran et se rendirent compte que j' avais appris un grand nombre de versets.

Ils me choisirent comme leur Imam (qui guide le groupe dans la prière).

En ce temps là, je n' étais pas encore qu' un garçon agé de 6 à 7 ans portant une bourda (habit noir carré) qui s' était avérée être courte.

Chaque fois que je me prosternais, une partie de mon corps se dévoilait. Une femme de la tribu dit : 

"Ne devez vous pas couvrir le postérieur de celui qui récite parmi vous" ? ALors ils m' achetèrent une (longue) chemise et je n' avais jamais été si content d' un habit comme je l' étais à ce moment là."

Sahih Boukhari num 1665 chapitre 29 PARTIE 57 LE LIVRE DES CONQUETES DES BATAILLES (Extrait du Livre du RESUME DU SAHIH BOUKHARI EDITION ESSALAM
Photo : 'Amr Ibn Salama (radi Allah 3ane3ou) rapporta : Le Prophète (salla Allah 3alayhi wasalam) rapporta : Nous nous trouvions auprès d' une source d' eau, un lieu qui servait de passage pour les gens, les caravanes passaient devant nous. Nous leur demandâmes : "Que se passe t' il avec ces gens, qu' a t' il cet homme ?" On nous répondit : "Il prétend être envoyé par Allah (en tant que Messager) et qu' il a reçu des révélations divines ; ils nous récitaient les paroles révélées. J' appris ces révélations par coeur et sentis que ces paroles furent inculquées dans ma poitrine. Les Arabes n' entrèrent pas encore en Islam jusqu' à la conquête de Makka. Ils disaient : "Laissez le et les siens de Qoraych : "S' il prend le dessus sur eux, il est alors un véritable prophète" Après la conquête de Makka, les tribus se précipitèrent à entrer en Islam et mon père fit de même suivi des autres membres de la tribu. Quand mon père retourna à la tribu, il dit = "Par Allah ! je suis revenu à vous de chez un vrai prophète. Le Prophète (salla ALlah 3alayhi wasalam) dit : "Faites une telle et telle prière à tel et tel temps et quand l' heure de la prière arrive que quelqu' un parmi vous appelle à la prière ; celui parmi vous qui connaît le plus le Coran dirige la prière" Ils cherchèrent alors une personne qui connaissait le Coran et se rendirent compte que j' avais appris un grand nombre de versets. Ils me choisirent comme leur Imam (qui guide le groupe dans la prière). En ce temps là, je n' étais pas encore qu' un garçon agé de 6 à 7 ans portant une bourda (habit noir carré) qui s' était avérée être courte. Chaque fois que je me prosternais, une partie de mon corps se dévoilait. Une femme de la tribu dit : "Ne devez vous pas couvrir le postérieur de celui qui récite parmi vous" ? ALors ils m' achetèrent une (longue) chemise et je n' avais jamais été si content d' un habit comme je l' étais à ce moment là." Sahih Boukhari num 1665 chapitre 29 PARTIE 57 LE LIVRE DES CONQUETES DES BATAILLES (Extrait du Livre du RESUME DU SAHIH BOUKHARI EDITION ESSALAM

Partager cet article

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article

commentaires