Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de dikrislam
  • Le blog de dikrislam
  • : Ce site regroupe un ensembe de rappels et expliquations concernant l' ISLAM et démontre que l' ISLAM est une religion de PAIX
  • Contact

Recherche

2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 01:57

Photo : Hadith: Les Vertus du Salaam 'Imrân Ibn Housseïn (radhia Allâhou anhou) raconte qu'un homme vint auprès du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et (le salua) en disant "Assalâmou'alaïkoum – Que la paix soit sur toi". Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Dix". Quelqu'un d'autre vint et dit "Assalâmou'alaïkoum wa rahmatoullâh – Que la paix et la miséricorde d'Allah soient sur toi". Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Vingt". Puis un autre homme encore vint et dit : "Assalâmouamlaïkoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh – Que la paix, la miséricorde et la bénédiction d'Allah soient sur toi". Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhis salâm) dit alors : "Trente". (Hadith authentifié par At Tirmidhi (rahimahoullâh) et Al Albâni (rahimahoullâh)) عن عِمْرَانَ بنَ حُصَيْنٍ أَنَّ رَجُلاً جَاءَ إِلَى النبيِّ فَقَالَ السَّلاَمُ عَلَيْكُمْ قال فَقَالَ النبيُّ عَشْرٌ ثم جَاءَ آخَرُ فَقَالَ السَّلاَمُ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَةُ الله فَقَالَ النبيُّ عِشْرُونَ ثمَّ جَاءَ أَخَرُ فَقَالَ السَّلاَمُ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَةُ الله وَبَرَكَاتُهُ فَقَالَ النبيُّ ثَلاَثُونَ قال أبو عِيسَى هَذَا حديثٌ حسنٌ صحيحٌ غريبٌ مِنْ هذا الوَجْهِ مِنْ حَدِيثِ عُمْرَانَ بنِ حُصَيْنٍ Commentaires "Assalâmou'alaïkoum" La formule du salâm a été instituée pour remplacer toutes les autres formes de salutation qui étaient répandues parmi les arabes d'avant la Révélation (comme par exemple l'expression "sabâh bil khayr" (bonjour), "masâ bil khayr" (bonsoir)). Celle-ci présente une double dimension : * Elle constitue avant tout une demande de protection, de bénédiction et de miséricorde adressée à Allah en faveur de celui à qui elle est présentée. * Elle représente ensuite un engagement de non agression (morale, verbale, physique et matérielle) de la part de celui qui l'énonce.[1] Il est à noter que, même lorsqu'on salue une seule personne, il est préférable d'employer une formule au pluriel (assalâmou 'alaykoum au lieu de assalâmou 'alayka), et ce, afin que celle-ci englobe également les anges qui l'accompagnent. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Dix" Ce nombre, énoncé par le Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam), représente la quantité de récompenses que le musulman obtient de la part d'Allah lorsqu'il salue autrui en faisant usage de la formule de salâm sous sa forme la plus simple. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Vingt" (…) Plus la formulation du salâm est complète, plus son mérite augmente. Il faut cependant savoir que la sounnah consiste à ne pas ajouter dans le salâm plus de termes que ceux mentionnés dans le présent Hadith. Il est ainsi rapporté de Abdoullâh ibnou 'Abbâs (radhia Allâhou anhou) qu'il a dit à une occasion (à quelqu'un qui lui avait justement salué en ajoutant quelque chose après "wa barkâtouh") : اِنْتَهَى السَّلَامُ إِلَى الْبَرَكَةِ "Le salâm se termine avec (la mention de) la bénédiction (c'est-à-dire l'expression "wa barakâtouh")." (Cité par l'Imâm Mâlik (rahimahoullâh) dans "Al Mouwattâ") Des propos similaires sont rapportés de certains autres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) également.[2] [1] Réf : "Al Mawsoûat oul Fiqhiyah" – Développement concernant "salâm" [2] Réf : "Fath oul Bâriy" – Volume 17 / Page 444 et "Radd oul Mouhtâr" – Volume 6 / Page 414; il convient de souligner cependant que certains autres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) avaient un avis différent sur la question, comme en témoigne des rapports cités par Ibnou Hadjar (rahimahoullâh) toujours. Selon Abou Hourayra ( (radhia Allâhou anhou, le Messager de Dieu ((salla Allahu aleyhi w salam) l) a dit: «Vous n’entrerez au Paradis que lorsque vous aurez cru et vous ne croirez que lorsque vous vous aimerez les uns les autres. Voulez-vous que je vous indique une chose capable de vous faire aimer les uns les autres? Saluez-vous entre vous». (Rapporté par Attirmidhi) ‘Abdullàh Ibn Sàlem ((radhia Allâhou anhou) a dit: «J’ai entendu le Messager de Dieu (b(salla Allahu aleyhi w salam) dire «O gens! Saluez les autres, donnez à manger, respectez les liens de parenté et priez quand les autres dorment et vous entrerez au Paradis en toute tranquillité». (Rapporté par Attirmidhi) Abou Oumàma Soudaï Ibn « Ajlàn Al-Bahili ((radhia Allâhou anhou) a dit: «Le Messager de Dieu ((salla Allahu aleyhi w salam) a dit: «L’homme le plus digne de l’amour de Dieu est celui qui salue le premier». (Rapporté par Abou Dawûd et Attirmidhi)

 

 

 

Hadith: Les Vertus du Salaam

'Imrân Ibn Housseïn (radhia Allâhou anhou) raconte qu'un homme vint auprès du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) et (le salua) en disant "Assalâmou'alaïkoum – Que la paix soit sur toi". Le P...rophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Dix". Quelqu'un d'autre vint et dit "Assalâmou'alaïkoum wa rahmatoullâh – Que la paix et la miséricorde d'Allah soient sur toi". Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Vingt".

Puis un autre homme encore vint et dit : "Assalâmouamlaïkoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh – Que la paix, la miséricorde et la bénédiction d'Allah soient sur toi".

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhis salâm) dit alors : "Trente".

(Hadith authentifié par At Tirmidhi (rahimahoullâh) et Al Albâni (rahimahoullâh))




عن عِمْرَانَ بنَ حُصَيْنٍ أَنَّ رَجُلاً جَاءَ إِلَى النبيِّ فَقَالَ السَّلاَمُ عَلَيْكُمْ قال فَقَالَ النبيُّ عَشْرٌ ثم جَاءَ آخَرُ فَقَالَ السَّلاَمُ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَةُ الله فَقَالَ النبيُّ عِشْرُونَ ثمَّ جَاءَ أَخَرُ فَقَالَ السَّلاَمُ عَلَيْكُمْ وَرَحْمَةُ الله وَبَرَكَاتُهُ فَقَالَ النبيُّ ثَلاَثُونَ

قال أبو عِيسَى هَذَا حديثٌ حسنٌ صحيحٌ غريبٌ مِنْ هذا الوَجْهِ مِنْ حَدِيثِ عُمْرَانَ بنِ حُصَيْنٍ

Commentaires

"Assalâmou'alaïkoum"

La formule du salâm a été instituée pour remplacer toutes les autres formes de salutation qui étaient répandues parmi les arabes d'avant la Révélation (comme par exemple l'expression "sabâh bil khayr" (bonjour), "masâ bil khayr" (bonsoir)). Celle-ci présente une double dimension :



* Elle constitue avant tout une demande de protection, de bénédiction et de miséricorde adressée à Allah en faveur de celui à qui elle est présentée.



* Elle représente ensuite un engagement de non agression (morale, verbale, physique et matérielle) de la part de celui qui l'énonce.[1]



Il est à noter que, même lorsqu'on salue une seule personne, il est préférable d'employer une formule au pluriel (assalâmou 'alaykoum au lieu de assalâmou 'alayka), et ce, afin que celle-ci englobe également les anges qui l'accompagnent.



Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Dix"



Ce nombre, énoncé par le Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam), représente la quantité de récompenses que le musulman obtient de la part d'Allah lorsqu'il salue autrui en faisant usage de la formule de salâm sous sa forme la plus simple.



Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit : "Vingt" (…)



Plus la formulation du salâm est complète, plus son mérite augmente. Il faut cependant savoir que la sounnah consiste à ne pas ajouter dans le salâm plus de termes que ceux mentionnés dans le présent Hadith. Il est ainsi rapporté de Abdoullâh ibnou 'Abbâs (radhia Allâhou anhou) qu'il a dit à une occasion (à quelqu'un qui lui avait justement salué en ajoutant quelque chose après "wa barkâtouh") :



اِنْتَهَى السَّلَامُ إِلَى الْبَرَكَةِ



"Le salâm se termine avec (la mention de) la bénédiction (c'est-à-dire l'expression "wa barakâtouh")."



(Cité par l'Imâm Mâlik (rahimahoullâh) dans "Al Mouwattâ")



Des propos similaires sont rapportés de certains autres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) également.[2]






[1] Réf : "Al Mawsoûat oul Fiqhiyah" – Développement concernant "salâm"



[2] Réf : "Fath oul Bâriy" – Volume 17 / Page 444 et "Radd oul Mouhtâr" – Volume 6 / Page 414;

il convient de souligner cependant que certains autres Compagnons (radhia Allâhou anhoum) avaient un avis différent sur la question, comme en témoigne des rapports cités par Ibnou Hadjar (rahimahoullâh) toujours.

Selon Abou Hourayra ( (radhia Allâhou anhou, le Messager de Dieu ((salla Allahu aleyhi w salam)
l) a dit: «Vous n’entrerez au Paradis que lorsque vous aurez cru et vous ne croirez que lorsque vous vous aimerez les uns les autres. Voulez-vous que je vous indique une chose capable de vous faire aimer les uns les autres? Saluez-vous entre vous». (Rapporté par Attirmidhi)


‘Abdullàh Ibn Sàlem ((radhia Allâhou anhou) a dit: «J’ai entendu le Messager de Dieu (b(salla Allahu aleyhi w salam) dire «O gens! Saluez les autres, donnez à manger, respectez les liens de parenté et priez quand les autres dorment et vous entrerez au Paradis en toute tranquillité». (Rapporté par Attirmidhi)

Abou Oumàma Soudaï Ibn « Ajlàn Al-Bahili ((radhia Allâhou anhou) a dit: «Le Messager de Dieu ((salla Allahu aleyhi w salam) a dit: «L’homme le plus digne de l’amour de Dieu est celui qui salue le premier». (Rapporté par Abou Dawûd et Attirmidhi)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article

commentaires