Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de dikrislam
  • Le blog de dikrislam
  • : Ce site regroupe un ensembe de rappels et expliquations concernant l' ISLAM et démontre que l' ISLAM est une religion de PAIX
  • Contact

Recherche

12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 11:07

Piliers de la foi, croire en tous les livres révélés par Allah
Les Livres Saints




Il s'agit des Livres que Dieu a fait révéler à Ses Envoyés, comme miséricorde et direction, pour toute la création, leur permettant d'obtenir le bonheur dans ce monde et dans l'autre.


La croyance en ces livres comprend 5 points :

1. Croire qu'ils proviennent vraiment de Dieu.

2. Croire que les révélations sont le propre des Prophètes uniquement

3. Croire aux Livres dont les noms nous sont connus

4. Les livres saints font office de loi (en leurs époques)

5. Abrogation des livres antérieurs au Coran par le Coran



1. Croire qu'ils proviennent vraiment de Dieu.

La croyance en ces livres produit des effets considérables, parmi ceux-ci :


La reconnaissance de l'intérêt et le soin que Dieu porte à Ses Serviteurs, sachant qu'Il a descendu sur tous les peuples un Livre pour les guider.

La reconnaissance de l'infinie Sagesse de Dieu dans Ses Institutions, du fait qu'Il a institué pour chaque peuple ce qui convient à leurs situations.

Allah azawajal dit :


"wa-anzalna ilayka alkitaba bialhaqqi mousaddiqan lima bayna yadayhi mina alkitabi wamouhayminan ^alayhi faouhkoum baynahoum bima anzala allahou wala tattabi^ ahwa-ahoum ^amma ja-aka mina alhaqqi likoullin ja^alna minkoum chir^atan waminhajan walaw cha-a allahou laja^alakoum oummatan wahidatan walakin liyablouwakoum fima atakoum faistabiqou alkhayrati ila allahi marji^oukoum jami^an fayounabbi-oukoum bima kountoum fihi takhtalifouna"

« … Nous avons établi pour chacun une loi et une voie… "

(Sourate Al Ma’ida – La Table servie n°5, v 48)


La gratitude envers Dieu pour tous les bienfaits qu'Il accorde à Sa création.



2. Croire que les révélations sont le propre des Prophètes uniquement :


Les Ecritures saintes, sont des révélations de Dieu, que Celui-ci, donne aux Prophètes par l’entremise de l’ange Jibril (qui a pour fonction de donner les livres saints aux différents Prophètes).

L’Écriture révélée à un prophète devient une source de loi à partir de laquelle les Hommes de l’époque de la religion, doivent apprendre leur religion, de même que leurs obligations envers Dieu et envers autrui. Celles-ci ne sont valables que dans leurs époques (voir n°5)

Allah azawajal a dit :


" warousoulan qad qasasnahoum ^alayka min qablou warousoulan lam naqsoushoum ^alayka wakallama allahou mousa takliman" « … et Dieu a parlé à Moïse de vive voix. »

(Sourate n°4 An-Nissa – Les femmes, verset n°164)





3. Croire aux Livres dont les noms nous sont connus :

Le Coran n’est pas la seule parole de Dieu; Dieu s’est adressé à d’autres prophètes avant Mohammed :

Dieu affirme que les véritables croyants sont ceux qui… « … croient à ce qui t’est révélé, (ô Mohammed), et à ce qui a été révélé avant toi. »
"waalladhina you’minouna bima ounzila ilayka wama ounzila min qablika wabial-akhirati houm youqinouna "



(Sourate Al Baqara – La Vache n°2, Verset n°4)


3.1. « Az-Zabour » (les Psaumes) révélé au Prophète Dawoud (David) :

Le Coran cite 3 fois le « Zabour » (les psaumes), confié à Dawoud :


Allah dit :




"inna awhayna ilayka kama awhayna ila nouhin waalnnabiyyina min ba^dihi wa-awhayna ila ibrahima wa-isma^ila wa-ishaqa waya^qouba waal-asbati wa^isa wa-ayyouba wayounousa waharouna wasoulaymana waatayna dawouda zabouran "

« Nous t'avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Jonas, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le zabour à Dawoud. »

(Sourate n°4 An Nisa – les femmes verset n°163)


Allah dit :




"warabbouka a^lamou biman fi alssamawati waal-ardi walaqad faddalna ba^da alnnabiyyina ^ala ba^din waatayna dawouda zabouran"

« Et ton Seigneur est plus Connaisseur de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Et parmi les prophètes, Nous avons donné à certains plus de faveurs qu'à d'autres. Et à David nous avons donné le “zabour”.»

(Sourate n°17 Al Isra – L’ascension verset n°55)


Allah dit :

"walaqad katabna fi alzzabouri min ba^di aldhdhikri anna al-arda yarithouha ^ibadiya alssalihouna"

« Et Nous avons certes écrit dans le zabour, après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs. »

(Sourate n°21 Al Anbiya - Les Prophètes, verset n°105)


3.2. Souhouf (Les rouleaux,) de Moussa (Moise) et d’Ibrahim (’Abraham)

Allah dit :


« inna hadha lafi alssouhoufi al oula/souhoufi ibrahima wamousa »

(sourat 87 Al A^la – verset 18 et 19)


3.3. « At-Tawrat » (la Tora), révélé au Prophète Moussa (Moïse) :


Allah dit :

" inna anzalna alttawrata fiha houdan wanouroun yahkoumou biha alnnabiyyouna alladhina aslamou lilladhina hadou waalrrabbaniyyouna waal-ahbarou bima istouhfidhou min kitabi allahi wakanou ^alayhi chouhada-a fala takhchawou alnnasa waikhchawni wala tachtarou bi-ayati thamanan qalilan waman lam yahkoum bima anzala allahou faoula-ika houmou alkafirouna "

44. Nous avons fait descendre le Thora…


(Sourate n°5, Al Ma’ida – La Table servie, verset n°44)



3.4. « Al Injil » (l’évangile) révélé au Prophète 'Issa (Jésus)


Allah azawajal dit :



« waqaffayna ^ala atharihim bi^isa ibni maryama mousaddiqan lima bayna yadayhi mina alttawrati wa ataynahou al-injila fihi houdan wanouroun wa mousaddiqan lima bayna yadayhi mina alttawrati wahoudan wa maw3idhatan lilmouttaqina »

« 46. Et Nous avons envoyé après eux Issa (Jésus), fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné Al Anjil (l’Evangile), où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux. »


(Sourate n°5 – Al Ma’ida, La table servie, verset n°46)



3.5. « Al Qor’ane » (Le Coran), révélé au Prophète Mouhammad


Allah dit :

"wa-innahou latanzilou rabbi al^alamin"
192. Ce (Coran) ci, c'est le Seigneur de l'univers Qui l'a fait révéler


(Sourate n°26, Ashu3raa – Les Poètes, verset n° 192)


Allah dit aussi :« wa-anzalna ilayka alkitaba bialhaqqi mousaddiqan lima bayna yadayhi mina alkitabi wamouhayminan ^alayhi ....»

« Et nous avons descendu sur toi (O Muhammad) le Livre en toute vérité, qui confirme les Livres antérieurs et que nous préservons contre toute altération »

(Sourate Al Ma’ida – La Table servie n°5, v 48)

Quant aux Livres Révélés dont nous ne connaissons pas les noms, nous y croyons dans leur totalité.


4. Les livres saints font office de loi (en leurs époques) :

Le but de tous les livres saints : Proclamer l’Unicité d’Allah, et L’adorer.

Allah dit :


"wama arsalna min qablika min rasoulin illa nouhi ilayhi annahou la ilaha illa ana faou^boudouni"

« Et Nous n’avons envoyé aucun messager, avant toi, à qui Nous n’ayons révélé : « Nul ne doit être adoré en dehors de Moi; adorez-Moi donc. »

(Sourate n°21 Al Anbiya - Verset n°25)


Source de loi :

L’Écriture révélée à un prophète devient une source à partir de laquelle les hommes doivent apprendre leur religion, de même que leurs obligations envers Dieu et envers autrui. C’est à travers Ses Écritures que Dieu se fait connaître à l’homme et qu’Il peut lui expliquer la raison pour laquelle Il l’a créé. Celles-ci ne sont valables que dans leurs époques (voir n°5)

« … et Dieu a parlé à Moïse de vive voix. »
(Sourate An Nissa – Les femmes n°4, verset n°164)


Règlement des litiges social ou religieux :

En s’y référant, les litiges et les différents entre les fidèles sur des pratiques ou des croyances religieuses, ou sur certaines pratiques sociales, peuvent être résolus.

Protection de la religion jusqu’à l’abrogation :

Les Écritures servent également à protéger la religion de toute corruption, du moins pour la période suivant la mort du prophète. De nos jours, le Coran, révélé au prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) est la seule écriture qui n’a subi aucune altération.

Preuves au Jour du Jugement :

Les Écritures servent aussi de preuve, à Dieu, contre les êtres humains. Ils ne peuvent s’y opposer ni enfreindre les règles qu’elles contiennent.


5. Abrogation des livres saints antérieurs au Coran, par le Coran :


Le Coran est venu abroger définitivement tous les livres saints précédents et rejette toutes les altérations et modifications que les hommes y ont apporté.

Allah dit: « Et à toi, (ô Mohammed), Nous avons révélé le Livre avec la vérité, pour confirmer les Écritures qui étaient avant lui et pour prévaloir sur elles. »

(Sourate Al Ma’ida – La Table servie n°5, Verset n°48)


Le Coran abroge toutes les lois des précédentes religions sans aucunes distinctions. Des lois et des jugements sur ce qui est permis et interdit, comme les Lois de Moïse.

En plus du fait, que les livres précédents, ont été altérés, ceux-ci sont abrogés par le Coran, par le fait qu’ils (les livres) s’adressaient à des époques et des peuples particulier, et ne sont donc plus applicables aujourd’hui. Par exemple, les anciennes lois relatives :

· aux restrictions alimentaires,

· à la prière rituelle, au jeûne,

· à l’héritage,

· au mariage et au divorce

… sont des exemples de lois qui ont été abrogées définitivement par la loi islamique.



Falsifications des livres saints:

Une importante distinction doit être faite entre, d’une part, la Torah, l’Évangile et les Psaumes, dans leur forme originale et, d’autre part, la Bible telle que nous la connaissons aujourd’hui. Les textes originaux étaient la révélation de Dieu; mais la Bible que nous trouvons, aujourd’hui, ne contient plus le texte original.

Aucune écriture divine, de nos jours, n’existe dans la langue originale dans laquelle elle a été révélée, sauf le Coran.

Les traductions « des » bibles un gros problème :

Et pour cause, les auteurs sont inconnus, ni pour leurs capacités à traduire fidèlement un texte, ni honnêtement.

Contenu :


La Bible n’a jamais été révélée en anglais.
Plusieurs Bible !
traductions tertiaires et encore, on en retrouve différentes versions.
D’histoires sur la création de l’homme et des premières nations, de prophéties sur des événements à venir, sur les signes du Jour du Jugement et sur la venue d’autres prophètes
Les histoires, les prophéties et les déclarations contenues dans la Bible qui sont lu dans les Églises et dans la Torah qui sont lu dans les synagogues, de nos jours, sont en partie vraies et en partie fausses.
Ces livres sont composés de certains fragments des Écritures originales révélées par Dieu qui ont été traduits, et de paroles de certains prophètes, le tout entremêlé d’explications d’érudits, d’erreurs de scribes, et même de suppressions et d’insertions pures et simples.


Chronologie :


+1 Naissance officielle de JC sous le règne d'Hérode et de Quirinius. (Date de naissance fixée par Denys le Petit en 532)
+33 Mort officielle de JC et résurrection
+55 Lettres de Paul Thessaloniciens, Corinthiens, Philippins, Galates, Romains, Philippins : Un Christ cosmique et surnaturel. Paul n'a jamais entendu parler de Jésus de Nazareth (il parle d'un Jésus Christ mythique, éthéré). Comme d'ailleurs aucun des nombreux historiens contemporains.
+68 Manuscrits de Qumran Ou manuscrits de la Mer Morte qui ne citent pas Jésus de Nazareth
+95 Livre d'Apocalypse Qui ne cite pas Jésus de Nazareth
+165 Evangiles Début de rédaction : Matthieu, Marc, Jean, Luc
+312 Eusèbe de Césarée faussaire de génie, achève la rédaction définitive des évangiles, combat les hérétiques et maintient la population à 98% analphabète dans l'ignorance
+367 Athanase L'évêque d'Alexandrie dresse la liste des titres destinés à former le Nouveau Testament parmi les soixante-dix évangiles existants
IVe Codex Vaticanus Jésus naît le jour de la naissance du Dieu Mithra le 25 décembre
+1520 Le pape Léon X déclare "On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches."
+1548 Le pape Paul III déclare "N'ayant pu découvrir aucune preuve de la réalité historique de Jésus-Christ de la légende chrétienne j'étais dans l'obligation de conclure à un dieu solaire mythique de plus."


Les preuves historiques de la fausseté de ces ouvrages :


Aucun auteurs des évangiles n’a vu Issa (Jésus) ni n’est un témoin direct
Les 1ers écrits (corpus) sont apparus plus de 600 ans après la venue de Issa (Jésus) sur terre.



Résultats direct :



Il existe des « bibles » plus volumineuses que d’autres.
nombreuses contradictions internes.
Traductions multiples mais peu véhiculent le même message.
Il n’en existe plus aucun original, de nos jours.


Les plus hauts éminents théologiens chrétiens leurs « bibles » :


Le Docteur W. Graham Scroggie du Moody Bible Institute (l'Institut Moody, Bible de Chicago, l'une des missions évangéliques chrétiennes les plus prestigieuses du monde), répond à la question posée "La Bible, est-elle la parole de Dieu ?" par un livre intitulé : "Elle est d'essence humaine et cependant divine".


A la page 17, il écrit : "Oui, la Bible est d'essence humaine, bien que certains aient nié ce fait. Les livres de la Bible (l) n'ont fait que traverser l'esprit des hommes, car écrits dans un langage humain, par la main de l'homme et portant en eux toutes les caractéristiques humaines".

Les prêtres protestants et catholiques, n’ont jamais été de toutes époques, d’accord sur les différentes « bibles » (qui se comptent par dizaines) qui pourraient être de nature divine ou hérétique.


Le Coran et ses caractéristiques essentiels

Le Coran diffère des autres Écritures. En effet…

· Son caractère inimitable : Le Coran est miraculeux et inimitable. Aucune création de Dieu ne peut produire quelque chose de semblable ou similaire. Dieu Lui-même lance le défi :





"wa-in kountoum fi raybin mimma nazzalna ^ala ^abdina fa/tou bisouratin min mithlihi waoud^ou chouhada-akoum min douni allahi in kountoum sadiqina"


23. Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques.

(sourate Al Baqara – La Vache n°2, verset n°23)


· Dernière révélation divine jusqu’au jour du jugement : Maintenant que le Coran a été révélé, aucune autre écriture ne sera plus révélée par Dieu. Tout comme le prophète Mohammed est le dernier des prophètes, le Coran est la dernière des Écritures.

Allah azawajal dit:




"hourrimat ^alaykoumou almaytatou waalddamou walahmou alkhinziri wama ouhilla lighayri allahi bihi waalmounkhaniqatou waalmawqoudhatou waalmoutaraddiyatou waalnnatihatou wama akala alssabou^ou illa ma tsakkaytou

m wama dhoubiha ^ala alnnousoubi wa-an tastaqsimou bial-azlami dhalikoum fisqoun alyawma ya-isa alladhina kafarou min dinikoum fala takhchawhoum waikhchawni alyawma akmaltou lakoum dinakoum wa-atmamtou ^alaykoum ni^mati waraditou lakoumou al-islama dinan famani idtourra fi makhmasatin ghayra moutajanifin li-ithmin fa-inna allaha ghafouroun rahimoun"


"… Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous…"

(sourate Al
Ma’ida – La Table servie n°5, verset n°3)


· Son caractère infalsifiable : Le Coran, est la seule écriture divine qui, aujourd’hui, existe encore dans sa langue originale et n’a jamais été altérée.

Pas une seule lettre du Coran n’a été modifiée depuis sa révélation. Il ne contient aucune contradiction interne.

Le Coran que nous trouvons, aujourd’hui, est le même que celui qui a été révélé il y a 1400 ans; il a été transmis par une solide tradition de mémorisation et de copies faites par des scribes.

Contrairement aux autres textes sacrés, le Coran en entier a été mémorisé par pratiquement tous les érudits musulmans et par des centaines de milliers de musulmans, génération après génération.


Allah dit:


walaqad arsalna min qablika fi chiya^i al-awwalina


10. En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le rappel, et c'est Nous qui en sommes gardien.

(Sourat 15 Al Hijr - verset10)


· Le choix de la langue arabe, une sagesse divine :


Allah dit:



"wakadhalika anzalnahou qour-anan ^arabiyyan wasarrafna fihi mina alwa^idi la^allahoum yattaqouna aw youhdithou lahoum dhikran"

C'est ainsi que nous l'avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et Nous y avons multiplié les rappels, afin qu'ils deviennent pieux ou qu'il les incite à s'exhorter ?

(Sourate n°20 Tâ Hâ - verset 113)

Le Coran fait autorité définitive et sans aucune condition jusqu’au jour du jugement.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dikrislam - dans ISLAM
commenter cet article

commentaires