Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de dikrislam
  • Le blog de dikrislam
  • : Ce site regroupe un ensembe de rappels et expliquations concernant l' ISLAM et démontre que l' ISLAM est une religion de PAIX
  • Contact

Recherche

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:59

 

 

Repost 0
Published by dikrislam - dans ISLAM
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:53

Explication du hadith "Le licite et l'illicite. "

par le cheikh Ibn Otheymine rahimullah


الحديث الثالث



عَنْ أَبِي عَبْدِ الله النَّعْمَانِ بْنِ بَشِيرٍ رَضِيَ الله عَنْهُمَا قَالَ : سَمِعْتُ رَسُولَ الله ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمْ ) يَقُولُ :

إِنَ الْخَلَالَ بَيّنٌ , وَ إِنَّ الْحَرَامَ بَيّنٌ , وَ بَيْنَهُمَا أُمُورُُ مُشْتَبِهَاتٌ لَا يَعْلَمُهُنّ كَثِيرٌ مِنَ النَّاسِ , فَمَنِ اتَّقَى الشُّبُهَاتِ , فَقَدِ اسْتَبْرَأَ لِدِينِهِ وَ عِرْضِهْ , وَ مَنْ وَقَعَ فِي الشُّبُهَاتِ وَقَعَ فِي الْحَرَامِ , كَالرَّاعِي يَرْعَى حَوْلَ الْحَمَى يُوشِكُ أَنْ يَرْتَعَ فِيهِ , أَلا وَإِنَّ حِمَى الله مَحَارِمُهُ , أَلا وَإِنَّ فِي الْجَسَدِ مُضْغَةً إِذَا صَلَحَتْ صَلَحَ الْجَسَدُ كُلُّهُ , وَ إِذَا فَسَدَتْ فَسَدَ الْجَسَدُ كُلُّهُ أَلا وَ هِيَ الْقَلْبُ .

( رَوَاهُ الْبُخَارِيُّ وَ مُسْلِمٌ )
Abû ‘abd Allah an-Nu’mân ibn Bashîr - رضي الله عنه - a dit :
J’ai entendu l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - dire :
« Les choses licites sont bien évidentes et les choses illicites sont bien évidentes. Entre les deux, il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ignorent. Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques, préserve sa religion et son honneur. Et quiconque s’est laissé tomber dans les choses équivoques tombera dans les choses illicites, comme le berger qui fait paître son troupeau autour d’un enclos réservé, risquant à tout moment de l’empiéter. Or, chaque souverain a un domaine réservé : celui de Dieu est l’ensemble de Ses interdits. N’est-ce pas qu’il y a dans le corps humain un morceau de chair –mudgha- qui, s’il est bon, tout le corps le sera et s’il est corrompu, tout le corps le sera ? N’est-ce pas que c’est le cœur ? ».1

1 Unanimement accordé, rapporté par al Bukhâri (n°52), Muslim (n°1599), Abû Dâwûd (n°3329), at-Tirmidhî (n°1205), an-Nasâ’î (7/241)



Commentaire

Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a classifié les choses dans ce Hadîth selon trois catégories :

- La catégorie des choses licites évidentes et sans ambiguïté, comme par exemple l’autorisation de manger la bête du troupeau.

- La catégorie des choses illicites de façon évidente et sans ambiguïté, comme par exemple l’interdiction du vin.

- La troisième catégorie est celle des choses équivoques qui laissent le jugement hésitant : font-elles partie du domaine du licite ou du domaine de l’illicite ? Beaucoup de gens ignorent le statut de ces deux choses, sinon il est connu chez d’autres.

S’agissant de cette catégorie, l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - a souligné qu’éviter ces choses-là relève de la piété scrupuleuse, il a dit : « Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques, préserve sa religion et son honneur » ceci dit, il préserve sa religion pour ce qui est entre Dieu et lui et préserve son honneur pour ce qui est entre les gens et lui, afin qu’ils ne racontent pas qu’untel est tombé dans l’illicite, du fait qu’ils en connaissent le statut, alors qu’à ses yeux la chose prête à confusion.

Puis le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a cité en parabole le berger qui fait paître son troupeau autour d’un enclos réservé qui, puisqu’il ne sert pas de pâture, est généralement riche en herbes, ce qui attire les bêtes à aller paître dedans : « comme le berger qui fait paître son troupeau autour d’un enclos réservé, risquant à tout moment de l’empiéter », puis le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Or chaque souverain a un domaine réservé » car d’habitude les rois protègent une partie de leur terre pour y laisser pousser de l’herbe en abondance.

« Celui de Dieu est l’ensemble de Ses interdits » : Tout ce que Dieu a rendu illicite rentre dans Son domaine réservé, car il a interdit de tomber dedans.

Puis le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a montré que dans le corps il y a une mudgha c’est-à-dire un morceau de viande aussi grand que le mangeur est capable de mâcher. Quand ce morceau est sain tout le corps est sain, il a expliqué ceci en disant : « N’est-ce pas le cœur ? », allusion au fait qu’il incombe à l’homme de contrôler ce qu’il y a dans son cœur comme passions qui risquent de l’emporter jusqu’à le faire tomber dans des choses équivoques et ensuite dans des choses carrément illicites.



Leçons tirées de ce Hadith


- Dans la loi islamique, le licite et l’illicite sont clairs, quant aux choses équivoques, peu de gens les connaissent.

- Quand l’homme ne sait pas si une chose est licite ou illicite, il vaut mieux qu’il l’évite, il ne la fait que quand il est sûr qu’elle est licite.

- Quand l’homme tombe dans les choses équivoques, il risque avec le temps de tomber sans se gêner dans les choses clairement illicites. A force de commettre les choses équivoques, l’âme de l’homme le pousse à commettre les choses dans l’illéicité est évidente, ce qui le fera tomber dans la perdition.

- Il est permis de citer des exemples pour rendre explicite une chose abstraite par la citation d’une chose concrète, car la comparaison entre ce qui est intelligible et ce qui est matériel facilite la compréhension.

- Le bon enseignement de l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - en citant des exemples et en les expliquant par la suite.

- La plaque tournante de la bonté et de la mauvaiseté [de l’homme] est le cœur. De ce fait, à l’homme d’entretenir constamment son cœur jusqu’à le mettre sur le chemin de rectitude.

- La corruption de l’aspect extérieur de l’homme est un indicatif de la corruption de son intérieur, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a en effet dit : « s’il est bon, tout le corps le sera et s’il est corrompu, tout le corps le sera ».


اللهم صل على سيدنا محمد عبدك و نبيك و رسولك النبي الأمي و على اله و صحبه سلم تسليما


Biographie succincte

Abû ‘abd Allah an-Nu’mân ibn Bashîr
- رضي الله عنه -
Narrateur du hadîth

Il naquit quatorze mois après l’Hégire. Il fut le premier nourrisson ançârîte à naître après l’émigration des Musulmans de La Mecque à Médine. Son père et sa mère étaient également des Compagnons du Prophète - صلى الله عليه و سلم -

Lorsque l’Envoyé de Dieu - صلى الله عليه و سلم - mourut, il avait huit ans. Il s’installa au Châm. Mu’âwiyya - صلى الله عليه و سلم - le désigna comme gouverneur de Hims (Syrie). Et lorsque Yazîd succéda à son père au califat, il le maintint à ce poste. An-Nu’mân était un homme généreux et poète.

Il fut tué, en l’an 56 de l’Hégire, dans un des villages de Hims, parce qu’il appelé les gens à prêter serment d’allégeance à ‘Abd Allâh Ibn az-Zubayr. Al Bukhârî a rapporté de lui six hadîths. On trouve dans les livres de Hadîths 114 hadîths provenant de lui.

source : http://annawawi.free.fr/Hadith/hadith_6.htm

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:51

Remercier les gens

Le Messager d’Allah (paix et bénédictions sur lui) a dit :

« Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah. »

(Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny.)

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:47
  • 35142_132715573430409_106123052756328_156405_4489007_n.jpg
Repost 0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:45

 

Hadith relatif à l'Antéchrist et aux signes de la fin des temps

Nawas Ibn Sam'an RADI ALLAH 3ANE3OU rapporte :

« Un matin, le Prophète (salla Allah 3alayhi wasalam) évoqua l'Antéchrist.

Tantôt il élevait la voix et tantôt il la baissait au point de nous faire penser qu'il [l'Antéchrist] se trouvait déjà dans les palmeraies voisines. Lorsque nous nous rendîmes chez lui, il vit l'effet de ses propos sur nous et nous demanda : « Qu'avez-vous donc ? »

Nous répondîmes : « Ô Prophète, tu as évoqué l'Antéchrist ce matin, et tu as, tour à tour, élevé et baissé la voix, au point de nous faire penser qu'il se trouvait déjà dans les palmeraies voisines. »

Le Prophète salLA aLLAH 3alayhi wasalam dit alors : « Ce n'est pas l'Antéchrist que je crains le plus pour vous.

S'il sort alors que je suis encore parmi vous, je serai la pour le confondre. Et s'il apparait alors que je ne suis plus parmi vous, chacun sera en mesure de le confondre, et Dieu me remplacera auprès de tous les musulmans.

L'Antéchrist est un jeune homme aux cheveux crépus et à l'oeil éteint [borgne]. Il est comparable à 'Abd al-'Uzza ibn Qatan. Celui d'entre vous qui le rencontrera devra réciter pour s'en préserver les premiers versets de la sourate Al-Kahf (Coran 18).

Il viendra, il sortira par une route située entre l'Irak et le Sham.

Il sèmera la corruption de toutes parts ! Serviteurs de Dieu, faites preuve de fermeté ! » Nous demandâmes : « Prophète, combien de temps restera-t-il sur Terre? » - « Quarante jours, répondit-il. Un jour comme une année, un jour comme un mois, un jour comme une semaine, et le reste, égal à nos jours ordinaires. »

Nous demandâmes : « Prophète, lorsque la journée sera aussi longue qu'une année, les salat d'une journée suffiront-elles ? »

- « Non, répondit-il. Il vous faudra faire une estimation. » Nous demandâmes encore : « Prophète, à quelle vitesse se déplace-t-il ? »

Il répondit : « Il se déplace comme la pluie poussée par le vent. Il viendra à un peuple, il les invitera à croire en lui et ils répondront à son appel.

Il ordonnera alors au ciel de pleuvoir, à la terre de faire pousser les plantes et leur bétail reviendra du pré plus gras qu'il ne l'était auparavant, les mamelles plus gonflées qu'elles ne l'étaient auparavant et les flancs plus larges.

Puis il viendra à un peuple et les invitera à croire en lui. Ils refuseront, Il les quittera et ils se réveilleront au matin, victimes de la sécheresse et dans le dénuement le plus total.

L'Antéchrist passera ensuite devant des ruines et leur ordonnera : « Sortez vos trésors ! » Les trésors le suivront, tels un essaim de bourdons. Puis il appellera un jeune homme en pleine force de l'âge et il le coupera en deux de son sabre, avec précision. Il l'appellera et le jeune homme viendra le visage rayonnant et souriant.

Dieu enverra alors le Messie, fils de Marie (alayhi salam), qui descendra sur le minaret blanc à l'est de Damas, vêtu de deux pièces d'étoffe de couleur, posant les mains sur les ailes de deux anges.

Quand il baissera la tête, il en tombera des gouttes d'eau et quand il la relèvera, il s'en écoulera des grains d'argent, pareils à des perles. Tout impie qui sera exposé à son souffle mourra. Et son souffle portera aussi loin que son regard. Il recherchera l'Antéchrist, l'attrapera et le tuera à la porte de Ludd.

Puis Jésus ('Isa) se rendra auprès d'un peuple que Dieu aura préservé de l'Antéchrist. Il leur essuiera le visage et leur parlera des degrés qu'ils occuperont au Paradis. Alors qu'ils se trouveront dans cet état, Dieu inspirera à Jésus : « J'ai fait sortir certains de Mes serviteurs que nul ne peut combattre.

Abrite Mes serviteurs sur la montagne ! » Dieu enverra alors Ya'juj et Ma'juj (Gog et Magog) qui déferleront de toutes parts. Leur avant-garde passera devant le lac de Tibériade qu'elle assèchera totalement. Puis leur arrière-garde y passera également et dira : « Il y avait de l'eau jadis ici. »

Jésus, le prophète de Dieu, et ses compagnons seront assiégés. Leur situation sera telle qu'une tête de taureau aura plus de valeur à leurs yeux que cent dinars (pièces d'or) pour l'un d'entre vous aujourd'hui. Alors Jésus, le prophète de Dieu, et ses compagnons invoqueront Dieu avec ferveur et Dieu enverra contre leurs ennemis des vers qui leur dévoreront le cou.

Ils mourront tous comme un seul homme. Jésus, le prophète de Dieu, et ses compagnons redescendront dans la plaine. Ils ne trouveront pas un empan de terre qui ne soit infesté par l'odeur de leurs cadavres. Puis Jésus, le prophète de Dieu, et ses compagnons invoqueront Dieu avec ferveur et Il leur enverra des oiseaux - ayant un cou semblable au cou du chameau - qui les emporteront et les déposeront ou il plaira à Dieu.

Puis Dieu enverra une pluie qui n'épargnera ni tente ni maison et Il lavera la terre jusqu'à devenir telle un miroir. Puis on dira à la terre : « Fais pousser tes fruits et redonne tes bénédictions ! » Ce jour-là, une seule grenade suffira à rassasier une troupe d'hommes qui s'abriteront sous son écorce.

Le lait sera béni, au point que la traite d'une chamelle suffira à un grand nombre de personnes, celle d'une vache suffira à une tribu entière et le lait d'une brebis suffira à un clan. C'est alors que Dieu enverra un vent agréable qui les soulèvera par les aisselles et qui ôtera la vie à tout croyant et à tout musulman. Il ne restera en vie que les pires des hommes qui copuleront en public, tels des ânes. C'est sur eux que se lèvera l'Heure. »

[Muslim]

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:43

 

 

Repost 0
Published by dikrislam - dans ISLAM
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:42

Certes la meilleure parole est le livre d'Allah ...

D'après Jabir Ibn Abdillah (qu'Allah l'agrée), lorsque le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) faisait un sermon ses yeux devenaient rouges, il levait la voix, son énervement s'intensifiait comme celui qui prévient de l'arrivée d'une armée ennemie disant: « les ennemis arrivent ». Il disait: « J'ai été envoyé par rapport à l'heure comme ces deux » et il joignait son index et son majeur.

Egalement il disait: « Certes la meilleure parole est le livre d'Allah et la meilleure guidée est la guidée de Mohamed. Et certes les plus mauvaises choses sont les choses nouvelles et chaque innovation est égarement ».

(Rapporté par Mouslim dans son sahih n°867)

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:40

 

 

Repost 0
Published by dikrislam - dans ISLAM
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:39

 

 

Repost 0
Published by dikrislam - dans ISLAM
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 16:38

Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit :

« Le mensonge à mon sujet n'est pas comme le mensonge sur n'importe qui. Celui qui ment volontairement à mon sujet, qu'il prenne sa place en enfer ».

(Rapporté par Al-Bokhari)

Repost 0
Published by dikrislam - dans HADITHS
commenter cet article